Utiliser un osmoseur pour purifier l’eau du robinet

Le premier osmoseur a été inventée par la Nasa lorsque celle-ci voulait recycler l’eau consommée par les cosmonautes pour la rendre à nouveau pure et potable. A l’instar des cartouches filtrantes, l’osmoseur utilise la technique de filtration d’eau mais en beaucoup plus fine. Cela veut dire que l’eau obtenue via un osmoseur est beaucoup plus pure que par les autres systèmes de filtration disponibles actuellement. Toutes les informations supplémentaires sont sur site.

Présentation de l’osmoseur

L’osmoseur est aujourd’hui le système de filtration d’eau le plus efficace. Il permet de filtrer et de purifier l’eau de robinet en éliminer tous les résidus qui s’y trouve mais y compris les sels minéraux. Avec cet appareil, on peut se débarrasser des 99 % des bactéries et des éléments polluants qui coulent de nos robinets. Cela veut dire qu’il élimine tous les éléments nocifs que les autres systèmes de filtration n’arrivent pas à éliminer, à savoir le sable, l’amiante, le charbon actif, le chrome, les nitrates, le cuivre et les autres polluants non organiques.

Le fonctionnement de l’osmoseur est basé sur le principe de l’osmose inverse. C’est-à-dire que l’eau subit une forte pression qui la fait passer à travers une fine membrane poreuse. Cette dernière à son tour retient toutes les particules qui se trouvent en suspension pour ne laisser filer que les molécules d’eau. Résultat, on obtient de l’eau pure que l’on appelle aussi de l’eau osmose.

Notons qu’il existe plusieurs techniques de filtration sur membrane. Il y a par exemple ce qu’on appelle osmose inverse, puis la microfiltration, l’ultrafiltration et la nanofiltration. La principale chose qui les distingue entre elles, c’est la taille des pores de leur membrane.

Comment utiliser l’osmoseur correctement pour purifier l’eau du robinet ?

Il faut savoir que la membrane de l’osmoseur est l’élément la plus fragile de l’appareil. Il faut donc la protéger contre la chaleur. Cela veut dire que vous devez toujours brancher votre osmoseur uniquement sur la ligne d’eau froide. Il est fortement conseillé d’éviter les grosses particules qui risquent de la colmater. Du coup, il faut installer des pré-filtres comme les pré-filtres à sédiments (argile, rouille, boue, etc.) et les pré-filtres à charbon actif (éléments organiques, chlore, etc.).

Toujours pour limiter le risque de colmatage de la membrane de votre osmoseur, vous devez éviter d’utiliser celui-ci sur une eau trop calcaire.

A noter aussi que l’idéal, c’est de traiter l’eau osmosée avant de la consommer, sachant qu’elle a perdu tous ses sels minéraux. Cela implique qu’il faut prévoir une cartouche reminéralisante pour lui restituer tous ses sels minéraux. Ensuite, pour améliorer l’odeur et le goût de l’eau osmosée, mieux vaut installer une cartouche de post-filtration au charbon actif.

Comment installer un osmoseur

Si vous souhaitez installer un osmoseur pour purifier l’eau de votre robinet, c’est-à-dire pour un usage domestique, sachez qu’il existe un kit complet prêt à poser. Ce kit est composé d’un raccordement que vous allez connecter au réseau d’eau froide va un robinet auto perceur, sachant que la membrane de l’osmoseur craint l’eau chaude. Ensuite, il y a aussi la pièce de raccordement à l’évacuation de l’eau impure, puis le raccordement à une prise de terre. Votre kit d’osmoseur contiendra aussi un robinet spécifique à installer sur l’évier. Pour terminer, il est également possible d’installer un réservoir pour stocker l’eau purifiée.

Quelques conseils pour entretenir son osmoseur

Comme tous les appareils électroménagers, il n’y rien de tel qu’un entretien régulier si vous voulez profiter de votre osmoseur le plus longtemps possible. D’ailleurs, ce type d’appareil est très facile à entretenir. La preuve, il vous suffit de contrôler une fois par semaine le taux de minéralité de l’eau en utilisant un testeur de conductivité.

Pour la maintenance, il faut prévoir un changement de la membrane tous les deux ans à peu près. Les filtres quant à eux, doivent être remplacés tous les ans. Par filtres, on entend le filtre à sédiment, le filtre post-charbon actif et le pré-filtre charbon actif.

En option, vous pouvez utiliser un compteur automatique pour pouvoir couper le tirage d’eau une fois que le seuil de saturation est franchi.

Il est également conseillé de prévoir une vérification annuelle par un professionnel. Lors de sa visite, celui-ci procédera à un contrôle complet, c’est-à-dire qu’il va analyser l’eau, vérifiera la pression et le débit d’eau, nettoyer l’osmoseur, etc. Il va essayer de détecter aussi d’éventuelles micro fissures.