Comment lire et interpréter les résultats d’un hygromètre ?

 Plusieurs personnes confondent totalement l’humidimètre et l’hygromètre. De plus, la plupart des articles dans l’internet disent que ces deux instruments sont identiques ; les rédacteurs pensent qu’ils sont un unique appareil parce qu’ils considèrent que ces deux outils servent à déterminer l’humidité. En réalité, ils sont tous des appareils qui servent à afficher l’humidité mais il y a une grande différence dans le domaine d’utilisation. L’hygromètre est destiné à mesurer le pourcentage de l’humidité de l’air tandis que l’humidimètre pour la détermination du taux d’humidité dans des matières solides comme le bois, les bétons, le plâtre, etc.

Notre problème est la lecture et l’interprétation des résultats extraits de ces instruments. Comment on fait pour bien comprendre à lire la valeur et que signifie ce chiffre ? Dans ce manuscrit, nous essayons de vous expliquer quelques astuces pour vous aider à bien savoir l’humidité de votre lieu en utilisant un hygromètre.

Méthode de lecture d’un hygromètre

La première chose à faire avant la lecture même avant l’installation de l’hygromètre est le calibrage de l’appareil. Il existe plusieurs types d’hygromètres dans le marché. Chacun a son propre technique de le faire calibrer. Par définition, faire calibrer un instrument est une opération qui sert à remettre l’instrument normale afin d’avoir une chiffre plus précise de l’humidité à mesurer. Son but est donc de vous pousser de prendre des décisions en attendant que les critères d’humidité en humidifiant ou déshumidifiant de l’air soient obtenus. Cette opération aura alors un effet important sur la précision de votre instrument. Il y a aussi l’étalonnage qui est identique au calibrage. Cette opération doit faire une fois par an pour bien régler l’hygromètre.

Apres avoir bien calibré et installé l’hygromètre, il faut attendre deux heures après cette opération pour que l’outil soit bien stable. Si cette durée est atteinte, vous pourrez lire la valeur affichée sur le cadrant ou sur l’écran LCD. La lecture n’est pas difficile, il vous suffit juste de prendre le résultat affiché sur l’appareil. Bien interpoler les chiffres parce qu’il n’y a pas en général un taux d’humidité avec virgule. Il faut avoir des yeux saines afin de bien distinguer la graduation sur le cadrant.

 

Interprétation des résultats obtenus par l’hygromètre

En général, si vous allez dans un magasin pour acheter un appareil, le vendeur l’est livré avec une notice d’emploi et une autre fiche appelée fiche d’étalonnage. L’installation, la description technique et la manière de calibrage d’un appareil devra être écrit dans ce petit livre. Il y aussi le taux de précision d’un hygromètre qui est exprimé en pourcent précédant d’une signe plus ou moins. Que signifie le taux de précision ? Je vous réponds en illustrant avec des exemples ; supposons que la précision d’un hygromètre à utiliser est de 5%, il indique sur l’écran, pendant la lecture, une valeur de 75% ; ceux qui veut dire qu’en tenant compte la précision que l’humidité est à peu près de 80%.

Le pourcentage affiché sur l’écran est l’humidité. En interprétant, c’est la fraction d’eau évaporé contenant dans l’air. Prenons par exemple un volume d’air de 100ml, posons notre hygromètre dedans. En lisant le taux d’humidité sur l’écran de l’instrument, on trouve une valeur de 70% c’est à dire le 70ml de cet air sont des vapeurs d’eau.

Si le pourcentage est petit pour l’air ; on dit qu’il est sec parce qu’il est dépourvu de l’eau. En plus, il est aussi peu léger et moins dense. Par contre, si le taux d’humidité est trop élevé ce qui veut dire que le vapeur dans l’air est dominant. L’air s’appelle « air humide » et dense.