Comment bien se servir de ses boules de geisha ?

Utiliser les boules de Geisha pour une rééducation après un accouchement ou simplement entant qu’exercice de musculation ne nécessite aucune assistance. Chacune peut le faire n’importe où n’importe quand. Mais malgré la simplicité et les dispositions de sécurité prises par les fabricants, il s’agit d’un outil à usage intime et dès qu’on parle de l’organe génital, on a en tête que c’est un organe sensible : frottement, saleté etc. L’application d’instruments à cette partie du corps nécessite une précaution maximum. Contre quel genre de danger faut-il se prémunir et comment les éviter ? Comment utiliser ces objets correctement afin d’obtenir les bienfaits qu’ils procurent ?

Acheter sa boule de Geisha

Une boule de Geisha a pour effet de renforcer les muscles du plancher périnéale qui agissent dans le bon fonctionnement des organes qu’ils soutiennent (vessie, vagin, rectum). Altérés par les brutalités de l’accouchement, ces muscles ont besoin d’être rééduquées afin de pouvoir assurer convenablement leurs rôles et éviter ainsi de nombreux désagréments (incontinence, prolapsus…). C’est le premier rôle de ces outils, il ne faut pas l’oublier, toutefois, il devient courant de se muscler le périnée en dehors d’une rééducation : le plaisir tout simplement, l’accélération des orgasmes, la prévention du rétrécissement de l’utérus à la ménopause…

Autant de raisons de choisir son accessoire adapté : un choix qui nécessite de bons conseils. Différents types existent et qui s’adaptent à l’âge, a l’habitude et à l’usage désiré : certains conviennent évidemment mieux à des femmes qui ont accouché il y a peu tandis que d’autres sont préférables à celles qui n’ont jamais eu d’enfant ou les ménopausées. Un choix inadapté peut présenter des difficultés.

Les bonnes conditions d’hygiènes recommandées pour l’usage des Boules de Geisha

Avant l’usage il est obligatoire de nettoyer les boules avec de l’eau chaude et du savon. Il faut faire ainsi même si c’est la première fois que vous l’utilisez. Il ne faut pas oublier de bien se nettoyer les mains parce qu’il peut y avoir des bactéries pouvant s’infiltrer dans l’organe lorsqu’on introduit la boule dans le vagin.

Après usage, il faut faire le même geste parce que les boules de Geisha seront couvertes par la substance visqueuse à l’intérieur de l’organe génital une fois sorties. Et pour la conservation, il est nécessaire de prendre la précaution de la ranger dans une pièce bien propre bien protégée de la poussière.

Insertion de la boule de Geisha 

D’abord il est conseillé de vider la vessie avant d’insérer la boule pour avoir l’aisance pendant le port. Il faut éviter d’enfoncer brutalement les boules car de cette façon, le vagin pourra avoir une lésion ou une inflammation. Il est nécessaire de les lubrifier de temps en temps avec de l’huile spéciale ou de l’eau. Il ne faut pas oublier de laisser le cordon qui sert à sortir les boules en dehors du vagin. Contracter ensuite les muscles du périnée vers le haut pour que les boules de Geisha puissent se positionner naturellement et confortablement.

Les manières d’utiliser les boules de Geisha

Les effets obtenus sont les mêmes cependant le confort de chaque outil n’est pas le même. Il en existe notamment qui produisent des vibrations particulières commandées ou non, s’adaptant aux bienfaits désirés.

Considérés comme des instruments d’exercices de musculation, elles peuvent être utilisées régulièrement (deux à trois fois par semaine) avec des enchaînements particuliers de contraction et de relâchement du muscle (une dizaine de fois suffisent) en position debout ou allongé.

Elles peuvent également être portées sans autre effort autant de temps qu’on le veut (pas plus d’une journée pourtant pour ne pas épuiser les muscles). Le principe étant que les boules, maintenues par un cerceau en silicone, bougent d’elles-mêmes à l’intérieur du vagin et produisent les stimulations musculaires attendues.

Il n’est pas rare d’utiliser les boules de Geisha dans le but d’en tirer du plaisir en solitaire ou en couple (sextoys). Dans ce cas, seule la sensation de stimulation est recherchée, une sensation qui vient d’elle-même sans autre geste à faire.

Quand il s’agit d’appliquer un instrument de thérapie sur le corps humain, il est évident de bien respecter les règles d’hygiène adéquates. Pour le cas de la boule de Geisha, le risque de persistance de bactéries sur la paroi de chaque boule est le plus à éviter ; et ensuite la brutalité qui pourra engendrer des blessures sur l’appareil génital.